Incendie Notre-Dame de Paris
Propagande
Macron Franc-maçon

Incendie Notre-Dame de Paris, avril 2019. photo site Europe1.

Le Louvre, 7 mai 2017. capture d'écran.

https://www.youtube.com/watch?v=2cJh_v5mmuc

L'ART DE LA GUERRE MEDIATIQUE PASSE PAR LE T-SHIRT

Des T-shirts inédits et insolents s'adressant aux patriotes, nationalistes français, libéraux-conservateurs et libertariens.

T-shirt freedom fighter

T-shirt DEFENDING FREEDOM

T-shirt identitaire

T-shirt COQ FRANCAIS

T-shirt extrême droite

T-shirt CHAOS COORDINATOR

||| Poste d'observation |||

#043 - Novlangue

On croyait avoir tout vu (2673ème édition).

A Eragny-sur-Oise, où vivait Samuel Paty le professeur décapité, l'Etat impose la construction de 150 logements pour migrants qu'en langage technocratique ils appellent désormais "Majeurs isolés" !!!

Notre pays devient un gag tragique. (Pierre Sautarel)

Après les "clandestins" des années 70 puis les "sans-papiers" des années 90, ensuite les "migrants" voici les "majeurs isolés", nous enfermant un peu plus dans la dissimulation et le mensonge d'Etat.

Béret vert

#040 - La folle parle, les médias exultent

On croyait avoir tout vu, tout entendu, mais pas une journée ne passe sans que la réalité ne soit pulvérisée.

La foldingue du jour Sophie Pétronin, Macron lui déroule le tapis rouge à sa descente d'avion. Cette otage au Mali, appelez-là dorénavant Mariam, libérée en échange de deux cent djihadistes emprisonnés pressés d'en découdre, plus quelques dizaines de millions d'Euros, a à peine posé le pied sur le sol français qu'elle veut déjà y retourner.

Convertie durant ses quatre années de détention et nullement dérangée par l'exécution de la Suissesse otage des mêmes fous de dieu. Il est vrai que cette dernière avait refusé de se convertir à la religion de paix et d'amour.

Résumons: La France a payé pour récupérer Sophie, le Mali nous a rendu "Mariam". En mai dernier l'Italie avait payé pour récupérer Sylviana, on lui a rendu "Aïcha". En 2017 nous avions voté Emmanuel Macron et obtenu El Macron.

Sous le regard attentif des maliens de Montreuil, pliés de rire à la vue de français humiliés qui en redemandent.

Béret vert

#041 - Ne sous-estimez pas Trump

On ne devrait pas sous-estimer cet homme alors qu'il est le premier à évoquer le non-sens total des guerres menées par l'Amérique, à commencer par le Vietnam et l'Irak.

Pareil lorsqu'il dit qu'il ne croit pas les médias ou les services secrets. Ce sont des observations légitimes, intelligentes.

Comment ne pas être admiratif devant lui, solide comme un roc, résistant depuis quatre ans aux médias qui lui ont déclaré la guerre ? Jamais il n'a montré la moindre faiblesse, et il n'y a pas d'équivalent à ce qu'a réalisé Trump, en réunissant la Droite d'en haut, le parti Républicain, et celle d'en bas, le vote populaire.

Le Donald populiste s'est mué en Conservateur Trump. A l'opposé, la seule trace que son prédécesseur a laissé dans l'Histoire est sa couleur.

Béret vert

#042 - Je n'irai pas au bal des hypocrites

Samuel Paty, professeur décapité... Manifestation "contre la haine" ce dimanche à Paris, à l'appel de Mélenchon, la LDH, SOS racisme, l'UEJF ! "Je n'irai pas au bal des hypocrites", tweete Céline Pina.

Moi non plus. La haine c'est ainsi que de la Gauche on qualifie le camp d'en face, c'est-à-dire la Droite: Il y a erreur sur la personne. Les gauchistes manifestent et saturent l'espace médiatique pour couper l'herbe sous le pied de la Droite, donc contre la Droite et aucunement contre les responsables de ce crime abject.

En effet, les gauchistes n'ont-ils jamais appelé à expulser les terroristes ? Jamais, il fallait même les accueillir, qu'ils viennent de Syrie, du Pakistan ou du Maghreb ! Le Droit d'asile qu'ils disaient !

Occuper le terrain, dominer l'espace public, la Gauche y tient, comme elle tient à sa domination totale sur les universités, les médias, la culture, à l'ouverture des frontières, à ses services publics, à presque tout en fait.

La Gauche est totalitaire. Soyons heureux qu'ils nous laissent nos T-shirts et nos pantalons.

Béret vert

#037 - Entre marteau et enclume

Le marteau:

A Béthune, Bridgestone ferme son usine, ça vous étonne ?

Ne soyez pas abasourdi quand vous aussi serez viré: La Commission européenne a ouverte grandes les portes de l'Europe aux importations, d'Inde, de Chine, du Maghreb... Comment résister avec les charges franco-françaises ?

Si vous êtes surpris, c'est parce que vos managers vous mentent. En vous disant la vérité, ils n'obtiendraient pas votre motivation au travail, alors ne soyez plus surpris.

En important du sans-papier, du sans qualification et du sans-gêne, par millions, la Commission a voulu maintenir la barque de la compétitivité à flots: cette politique folle n'a fait que l'alourdir. C'est l'enclume.

Béret vert

#038 - Le monde merveilleux des bisounours

Il y a 120 agressions à l'arme blanche chaque jour en France. Une seule fait la Une: Contre des employés d'une société de production audiovisuelle dans les anciens locaux parisiens du journal Charlie Hebdo qui avait subi un attentat islamiste.

Les victimes: Employés d'une société ayant réalisé un documentaire pour Canal + sur les méchants islamophobes. Extrait: "Aux Etats-Unis et en Europe une étrange coalition surjoue le choc du Onze septembre 2001 et amplifie la peur de l'islam"...

Ha Ha Ha...

Le meurtrier du jour, soi-disant mineur isolé est un clando pakistanais qui avait déjà eu un "rappel à la loi" pour port d'arme et était logé en hôtel social, sous-entendre à nos frais... 50,000 euros annuels.

Ha Ha Ha...

Le timing est parfait: le procès de l'attentat de Charlie Hebdo cette semaine et... 68 associations pro-migrants qui appellent à manifester demain à Paris...

Ha Ha Ha...

Le père du "mineur isolé" (Ha Ha) félicite son fils depuis son village au Pakistan pour son acte de bravoure. Ne lui reste plus qu'à envoyer toute la fratrie en France faire le Jihad.

Ha Ha Ha.

C'est merveilleux, on se croirait dans un cauchemar.

Les veaux vont-ils se réveiller ? Cela fait trente ans que ça dure au moins, il n'y a aucune raison objective pour qu'un ou deux coups de hachoir de plus ne changent quoique ce soit.

Béret vert

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/plus-de-120-agressions-a-l-arme-blanche-ont-lieu-chaque-jour-en-france-20200216

#039 - Les racailles pourront se faire justice !

Dupont-Moretti, le déjà fameux ministre de la "justice" veut apprendre aux racailles le maniement des armes:

- "J’ai vu il y a deux jours la ministre des Armées, Florence Parly. Je souhaite qu’effectivement, il y ait un partenariat justice-armée pour certains mineurs, pour certains jeunes majeurs, (...) Aujourd’hui, les militaires forment des jeunes, souvent déshérités. La formation dure un an. Ils sont payés. A l’issue de la formation, on offre le permis de conduire aux gamins (…) et je souhaiterais que le ministère de la Justice puisse intervenir dans ce processus (...)"

Le gibier appréciera.

Béret vert

#034 - 2020 - Le prochain coup d'Etat

La France est un pays coutumier des coups d'Etat, sous des apparences démocratiques.

Bonaparte, Napoléon III, le maréchal Pétain, le général de Gaulle et enfin Emmanuel Macron, aucun n'a pris le pouvoir par les armes, mais par surprise.

Bonaparte a d'abord été propulsé Consul, hissé par les jacobins voulant pérenniser la révolution: Talleyrand, Siéyes, Fouché. Il faut se défaire de l'idée convenue d'un 18 brumaire où Bonaparte chasse les représentants du peuple avec ses grenadiers.

Macron fut érigé par les médias comme l'homme désigné par la Providence, pour remplacer un Hollande usé face à la roue de secours Juppé que les pronostiqueurs attendaient en meilleure forme que Fillon. Fillon n'en fit qu'une bouchée.

Panique à bord ! De même que le 18 brumaire faillit foirer à cause de Bonaparte, l'ombre d'un Fillon jugé peu fiable par les européistes aux manettes était de nature à bouleverser les plans.

Pour les partisans de Macron, se taper au second tour Marine Le Pen n'effrayait pas, mais un Fillon capable de l'emporter, c'est cinq ans de perdu pour le grand projet... Vous connaissez la suite: Une histoire de costume qui fait penser à un rebondissement de théâtre de boulevard, un emploi fictif familial comme savaient les pratiquer la moitié des députés de l'hémicycle, et Jupiter se saisit du trône.

Impossible n'est pas français.

Béret vert

#035 - 2020 - Guerre si vile

Le slogan "Black Lives Matter" qui signifie littéralement "La vie des noirs comptent" est l'équivalent black de "Alluha Akbar", Allah est le plus grand. Il signe la supériorité de la cause pour laquelle le djihadiste, combattant, déséquilibré, racisé, s'en prend à "l'ennemi".

Guerre si vile.

Nous l'avions sentie arriver, elle est là.

Il y a trente ans, nous avions fait le pronostic que le gauchisme allait substituer à la lutte des classes désormais obsolète la lutte des opprimés contre les autochtones. Pour le voir, nous n'avions pas attendu les rappeurs qui "baisent la France jusqu'à l'agonie" en étranglant une blanche dans leur clip.

La violence actuelle n'est donc en rien innocente mais prévisible. Orchestrée par les éléments radicaux de la Gauche au nom d'une utopie qui ne fleurit que sur des tombes, elle nous détruira physiquement si nous n'y mettons pas fin avant.

Béret vert

#036 - 2020 - Ils sont stupides

Mais qui sont-ils ? Depuis cette pandémie de la Covid 19, nous les identifions plus facilement. Par exemple il y a trois mois, Jeannine savait que le masque ne servait à rien, elle l'avait entendu à la télé, et elle n'avait pas changé d'un iota ses habitudes, comme embrasser toutes ses copines. Jeannine ne sort plus sans son masque désormais, les ordres ont changé, que les rues soient quasi-désertes ou pas, et elle fusillera du regard les inconvenants.

C'est aussi votre oncle qui bombarde de fake news les réseaux sociaux, la coquine d'un service en ligne qui va vous raccrocher trois fois au nez et ne pas régler votre problème.

Le ou la stupide, c'est cette personne qui vous crée des problèmes sans qu'elle en tire le moindre bénéfice. Les stupides sont pires que les voyous car vous ne pouvez comprendre leur comportement aberrant.

Il semblerait que la conjonction de la pandémie et de l'extension du monde numérique avec l'isolement qui en découle, multiplie le nombre des stupides et les dégâts qu'ils infligent à autrui.

Béret vert

#031 - 2020 - Votez pour le Général Martinez

A la recherche d'un présidentiable à opposer à Jupiter, certains de mes amis évoquaient l'autre jour l'auto candidature du Général Martinez.

En effet, malgré des efforts persistants, madame Le Pen semble rencontrer des difficultés à rassembler une opposition sous son aile et personne d'autre n'a encore montré son nez sans déclencher une salve de rires. Je pense à Jean-Marie Bigard, le seul candidat qui serait assez honnête pour reconnaître, les yeux dans les yeux, qu'il en.ule ses électeurs, ce qui constituerait déjà une prouesse physique avant d'être intellectuelle.

Bref, le vide appelant le trop plein, d'ici 2022 des candidatures plus hilarantes les unes que les autres iront se multipliant.

C'est la raison pour laquelle avant la grande marée je me propose ci-devant les français comme postulant à l'Elysée.

Hélas, alors que j'avais trouvé un slogan je m'aperçois avant de commencer qu'il ira comme un gant au général Martinez:

"Votez pour le soldat inconnu."

C'est donc partie remise en ce qui me concerne et vous fixe déjà rendez-vous pour 2027.

Béret vert

#032 - 2020 - Victimes consentantes ?

Le temps des marches blanches "dignes et silencieuses" après que les victimes sans défense aient été sacrifiées est passé.

Face à l'occultation médiatique, face à l'ensauvagement qui dit enfin son nom, les français debout doivent rendre coup pour coup.

Gilles William Goldnadel

#033 - 2020 - Le rêve tourne au cauchemar

Vous souvenez-vous de la chanson d'Arlo Guthrie au festival de Woodstock, "Comin' into Los Angeles" ?

Et bien en 2020 c'est plutôt Get out !

"Quand je suis arrivé il y a quarante ans, la ville sentait la fleur d'oranger. Aujourd'hui les rues puent l'urine" témoigne un habitant.

La ville de rêve s'est transformée en cauchemar urbain que les gens fuient. Des tentes de fortune bordent Venice beach, à trois pâtés de maisons de millionnaires. Junkies et sans-abris, beaucoup sont des malades mentaux, errent dans la ville comme des zombies, des seringues jonchent les trottoirs. Quand ils rentrent chez eux le soir, les résidents trouvent des étrangers déféquant dans leur jardin. Des panneaux à vendre surgissent partout en banlieue.

Des tronçons de Hollywood boulevard ressemblent à un bidonville du tiers-monde. Il y a un logo géant Black Lives Matter peint sur le macadam.

Une femme chez elle raconte: "A sept heures du matin trois membres de gang étaient assis. Je les ai menacé d'appeler la police et ils ont ri, me montrant leurs armes."

Sur la côte est, au centre de Manhattan, tous, je dis bien tous les magasins de luxe sont barricadés de planches, les rues sont désertes !

Los Angeles et New York sont des villes démocrates, comme San Francisco, Seattle et Chicago où la police n'est plus la bienvenue.

Béret vert

#028 - 2020 - Les années folles

On peut toujours aller se fourrer la tête dans le sable à Barcelone ou Saint-Tropez pour ne pas le voir, nous courrons à pleine vitesse en arrière, destination les années vingt (ou les années folles). Tous les ingrédients y concourent.

Lisez ou relisez "Le monde d'hier" du conservateur Stephan Zweig, et "Sans patrie ni frontières", le livre témoignage du bolchevique Jan Valtin. En plus d'être remarquablement écrit, vous retrouvez ce qui faisait le charme de la "belle époque" et... de la notre: La spéculation immobilière et boursière, la dette, les moeurs dissolues de la bourgeoisie, l'exaltation de la nature, le chômage, la radicalisation politique, la montée progressive et irrépressible de la violence, l'immigration et les angoisses identitaires. Cocktail détonant on l'a vu. La différence réside dans l'étincelle qui mettra le feu aux poudres: Dans les années vingt une crise économique de l'Europe aux Amériques puis retour, aujourd'hui un tsunami démographique de l'Afrique vers les rivages du vieux continent...

...si ce n'est que les manifestations des spartakistes (rouges) et les uniformes des Casques d'acier (bruns) font désormais place à des hordes patibulaires à capuches noires et foules bigarrées en survets d'un côté, mais de l'autre rien ni personne: Du camp du mal, hormis trois gilets jaunes sur un rond-point de province, deux identitaires sur le toit d'une mosquée et quelques quidams revêtus de t-shirts tendancieux, vous en aurez vite fait le tour.

Voilà qui promet bien du plaisir dans les années trente, quand le camp du mal va se réveiller !

Béret vert

#029 - 2020 - Macrontre-attaque

Voilà une affaire cousue de fil blanc. L'arrestation par des policiers en civil du sulfureux polémiste Alain Soral pour une de ses vidéo sur Youtube, sous le chef d'inculpation de "provocation à commettre un délit portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation" nous ferait presque rire si ce n'était le signal fort que Macron-Machiavel a mis en route son plan de répression post-covid et pré-électoral par l'entremise du couple infernal de l'Intérieur et de la Justice, les ci-devant Darmanin + Dupond-Moretti.

En gros, Macron met en garde la fâcheuse sphère des troubles à l'ordre public que les services du renseignement intérieur veulent à tout prix écraser dans l'oeuf: Un mot de travers et on vous la bouclera fissa.

Pour Macron, face au Président c'est Marine Le Pen sinon rien. Avec la baronne du Rassemblement National, il est certain de rempiler, puisque nous voyons mal Xavier Bertrand ou François Baroin soulever les masses et motiver qui que ce soit à user de sa carte d'électeur.

Soral a le profil d'un épouvantail, on peut s'en servir: Extrêmiste de gauche donc partisan de l'émeute, anti-élites mondialisées mais à la sauce pimentée d'antisémitisme, draguant depuis son canapé rouge les nationalistes les plus à droite et chauds bouillants pour les amalgamer à son combat. Ce partisan de la Gauche du travail et de la Droite des valeurs comme il aime à se présenter, quoique peu connu du grand public, est une célébrité du monde des activistes.

Aux USA c'est le même topo: Les chaînes youtube ferment, les comptes tweeter tombent, le président Trump est censuré et la campagne mondiale anti Blancs alimentée avec les fonds de Soros bat son plein.

En France toute opinion dissidente, quant bien même proviendrait-elle d'un confiné sera bâillonnée, il en va des intérêts fondamentaux de la Nation ou de ce qu'il en reste, tel est en substance le message que Macron souhaite que l'on retienne.

Etrange paradoxe que cet intérêt fondamental de la Nation de la part du Président le plus anti national de l'Histoire.

Béret vert

#030 - 2020 - Commerce racisé

On y va, à toute allure on y va ! Le géant Google va permettre d'identifier les commerces tenus par des Noirs, en attendant les juifs, signalés par un coeur et un "Black-owned" dans les résultats enrichis du moteur de recherche. J'attends avec impatience le jour où ma boutique de T-shirts sera reléguée au fin fond du néant par l'algo de la Silly Conne vallée, quand ils auront détecté que je ne coche aucune des cases de la Religion Progressiste, voire carrément banni comme l'ont déjà été certains de mes concurrents, ce qui revient au même.

A l'avenir, mes T-shirts circuleront donc sous le manteau.

Béret vert

#025 - 2020 - Erigeons des statues

Puisque la statue de Christophe Colomb a été abattue, érigeons un monument à la gloire de Greta Thunberg, en l'honneur de sa traversée réussie de l'Atlantique à la voile en 2019.

Puisque la statue de Victor Schoelcher le libérateur des Noirs à Fort de France a été taguée, érigeons une statue à Adama Traoré, fier descendant d'esclavagistes négriers de l'ethnie Sonninké au Mali.

Puisque la statue du raciste Winston Churchill a été taguée, érigeons à la place une statue de son pire ennemi, Adolf Hitler.

Puisque la statue de Colbert devant l'Assemblée Nationale est menacée, érigeons en lieu et place une statue en hommage à Toussaint Louverture, héros Noir qui a renvoyé à coup de pied au cul les marrons dans les plantations.

Puisque la statue de De Gaulle a été taguée, et qu'on aura du mal à se mettre d'accord pour lui trouver un remplaçant, érigeons à la place un plug anal géant.

Ainsi aurons-nous bâti un récit commun qui nous rassemble et réconcilie la France dans sa diversité.

Béret vert

#026 - 2020 - Dupon-D et Dupon-T

Que cherche Macron en invitant le super-médiatique avocat Dupond-Moretti, star des JT de France 2, à remplacer la trop pâle Belloubet au ministère de la Justice ?

"Je serai un garde des sceaux de sang-mêlé". D'où lui vient cette idée de mentionner ses origines à un poste où la neutralité est exigée comme une absolue nécessité ?

Un tel préambule est inquiétant pour le pauvre Dupon-T qui ne pourrait s'enorgueillir d'un brevet de métissage devant les tribunaux. Pour les autres c'est un signal clair, que l'on ajoutera à celui fait dans la foulée devant une prison, se réjouissant qu'il n'y ait jamais eu autant de délinquants hors les murs... Les victimes apprécieront.

Béret vert

#027 - 2020 - Dîtes-le mais tout bas...

... il ne faudrait pas qu'on vous entende ! Ainsi fonctionne l'information sous contrôle. Pour ne pas passer à ses propres yeux pour un infâme dictateur, il suffit alors de laisser filtrer quelques vérités sous un tissu de mensonges. C'est ce à quoi nous venons d'assister: La chaîne TV que personne de mon entourage ne regarde, LCP, l'est encore moins à l'heure de l'apéro un premier dimanche de vacances. C'est le créneau idéal pour diffuser un documentaire édifiant sur les talents de maçon de l'ancien président-pharaon, j'ai nommé François Mitterrand, connu sous le sobriquet de Sphynx.

On y apprend ce qu'on soupçonnait depuis longtemps concernant la Pyramide du Louvre, la grande Arche de la Défense, etc, en tout 11 travaux non pas d'Astérix mais d'un féru d'ésotérisme. Ces titanesques et dispendieux ouvrages sont bardés de symboles maçonniques cachés en veux tu en voilà. Un tel dosage frise l'indigestion. Le sommet du grotesque est atteint sur le plus petit et discret d'entre tous: la Barque des morts nichée à Rambouillet au fond d'un parc, avec un Mitterrand à poil (si si !) rejoignant le monde des Esprits tel Pharaon.

Bref, visionnez-le. Il est intitulé "Mitterrand, le bâtisseur de mystères".

Vous y apprendrez des choses tellement stupéfiantes que les invités au débat qui suit ont été sélectionnés délibérément pour noyer le poisson: Le propre neveu de Mitterrand, gêné et bafouillant, et Jean-Noël Jeanneney, un ancien comparse. Ne vous inquiétez pas pour eux, le journaliste-animateur a pris soin d'éviter toute question déplacée.

Béret vert

#022 - 2020 - Le putsch raté de Macron

"Mal ficelée", "liberticide", "censure pavée de bonnes intentions", le coeur du dispositif de loi contre la haine en ligne, dite "loi Avia" a été censuré jeudi par le Conseil Constitutionnel.

Dans un avis rendu public, les Sages ont en effet censuré l'article 1er du texte qui imposait "aux opérateurs de retirer des contenus à caractère haineux ou sexuels diffusés en ligne", infligeant un coup d'arrêt à l'ensemble du projet de loi.

Le Figaro

#023 - 2020 - Ces médias qui nous Trump

Ils ne rateront jamais une occasion de caricaturer les propos de Trump, comme aujourd'hui en sortant une phrase du président américain de son contexte.

Trump s'adressant à ses électeurs lors d'un meeting fait remarquer que dans l'épidémie du Covid19, plus on teste, plus on trouve, trouvant là une des explications au très grande nombre de cas détectés aux USA. Cela s'adresse à ses détracteurs qui pointent le nombre de cas sans prendre en compte la létalité, plutôt faible comparée au bilan français, car le Covid a cette particularité que vous pouvez en être atteint sans en extérioriser le moindre symptôme, donc sans être malade... Bref, plus vous testez plus vous trouvez, moins vous testez, comme en France, moins vous en avez et plus vous vous vanterez de ne pas en avoir.

Donc, semble dire Trump, les chiffres...

Mais le journaliste français qui, comme chacun sait, est plus intelligent que tout le monde, veut n'y voir qu'une guignolerie supplémentaire de Trump. Donc il tronque la phrase, ce qui donne, Trump: " Plus on teste, plus on trouve de cas", et nous explique dans son commentaire que, étant donné qu'il y a beaucoup de cas aux USA, le président américain est au mieux un manipulateur ou au pire un sombre idiot.

Moi je dirais plutôt que ce journaliste est un manipulateur doublé d'un idiot s'il croit que je vais tomber dans le panneau.

Béret vert

#024 - 2020 - Ne portez pas de T-shirt...

Cet été, laissez le genre de motifs suivants à d'autres, foi de publicitaire:

Le T-shirt drôle: en général, il ne l'est pas du tout. Exemple: "Je ne ronfle pas, je ronronne". L'autodérision, c'est bien. Faire le clown sans qu'on vous l'ai demandé... Je vous le jure, ça ne donne envie à personne de partager sa couche. Ou celui-là: "Si tu veux frôler la perfection, passes à côté de moi". Ha, parce que tu crois qu'on t'as vu ? Un T-shirt à message est de la communication, pas du nombrilisme. Surtout, on ne tutoie pas des inconnus et encore moins on ne les interpelle personnellement. Dans l'espace public, le slogan est à destination du collectif, sauf à se prendre pour un panneau publicitaire. L'humour qui ferait l'impasse de la réflexion est à réserver pour la récré.

Le T-shirt noir à tête de mort: A moins d'être baraqué comme un Hells Angels bâtave, il vaut mieux que j'évite de donner l'envie d'aller constater de visu si j'ai les tripes d'un pirate.

Le T-shirt apéro: Vous l'avez offert pour répondre à l'invitation d'un pote, mais justement ! Il risque de vous en vouloir et pour longtemps...

Le T-shirt "j'peux pas"... j'ai apéro, ou bien, j'ai vélo... j'ai FIFA... etc. OK on a compris ce n'est que Toi.

Le T-shirt artiste. "Make art not war" qui nous ramènera soixante ans en arrière, et ensuite, Appolinaire, ça vous dit ?

Le T-shirt Einstein tirant la langue. Là on est monté dans la machine à explorer le temps. En voiture, Simone !

Le T-shirt "Black lives matter": Si vous êtes leucoderme, mettez-le avec une corde de pendu autour du cou, ou complété de chaînes aux pieds. Se flageller renforcera votre street credibility. Laissez donc le dolorisme à Thérèse de Lisieux, qui sut le sublimer en recherchant la sainteté.

Le T-shirt "Je suis un papa" au choix "super cool", "motard", etc. même au second degré, comme "Je suis un papa parfait". Les enfants on besoin d'un père et le vocable Papa leur est uniquement réservé, de même que Maman. D'ailleurs est-ce le votre, le gamin agité au restaurant qui casse les oreilles de tout le monde ?

D'une manière générale, au-dessus de dix-huit ans, évitons les motifs qui laissent à penser en avoir douze. Laissons ce plaisir à papy ! Ne mentez JAMAIS et montrez-leur qui vous êtes vraiment.

Béret vert

#019 - 2020 - L'université de la haine

Il est temps pour notre édification de se pencher sur la sociologie des jeunes agitateurs "antiracistes", composés principalement de rebuts de collèges et de pensionnaires de l'université. Ceux qui y ont échoués presque par hasard se sont principalement réfugiés dans les lettres, l'Histoire et la sociologie, la psycho, leur objectif étant d'y demeurer le plus longtemps possible.

Déboussolées, proies faciles dressées à la haine de soi par ces profs qui leur ressemblent, contempteurs du néo-libéralisme après avoir été les laudateurs du communisme, et qui leur rabotent la cervelle à coups de thèses sur l'inter-sectionnalité, ce totem devant lequel ils nous somment de nous agenouiller, et qui désignent comme fasciste le premier contradicteur venu, prouvant à chacun qu'ils sont mûrs pour mettrent en oeuvre toutes les ignominies afin d'imposer leurs lois sans queues ni têtes.

Cela me rappelle quelque chose.

De même que le communisme a fini sa course dans le mur qu'il avait bâti autour de la prison qu'il avait lui-même créé, la prison mentale qu'est devenue l'université française, en poursuivant ses propres chimères, connaîtra inéluctablement un destin identique.

Béret vert

#020 - 2020 - Accident du travail au noir

Etranges media mainstream focalisés sur un seul sujet (ce mois-ci le racisme policier)... Puisqu'on nous force à nous y intéresser, soulignons que les dommages subis par les délinquants violents lors d'interpellations musclées entrent dans la catégorie des accidents du travail, ont lieu parce qu'ils n'ont pas bien accompli leur besogne, sinon ils ne se feraient pas pincer, et que tout le monde s'en fout, comme on se fout aussi un peu des "accidents" du travail des policiers, des couvreurs ou des bucherons.

Il est certains métiers à risque.

Puisque nous importons massivement les délinquants d'autres pays, bien content par ailleurs de s'en débarrasser à si bon compte, il est logique que ceux-ci soient les plus sujets à ce type d'accidents. Si Floyd ou Traoré, les héros du mois, avaient bossé dans le transport de marchandises, avec les quantités de drogues qu'ils s'enfilaient journellement dans le cornet, il y aurait eu certainement de quoi inculper les platanes du bord des routes le jour où ils s'en seraient mangé un, et de condamner à dix ans celui qui leur a fourni leur "consommation personnelle", pour défaillance dans la prévention du risque.

Au lieu de cela, on libère les dealers des prisons, on abat les platanes et les policiers sont pourchassés par la vindicte people-aire.

Béret vert

#021 - 2020 - Tout se passe comme prévu

A ceux qui ne voient rien, qui n'entendent rien, ne sentent rien, je voudrais dire une chose:

En 1789, lors de la prise de la Bastille par les émeutiers, comme lors des nombreux évènements ensanglantés qui ont jalonné cette année décisive, les gens vaquaient tranquillement à leurs occupations dans les rues de Paris tandis qu'on se trucidait dans le quartier voisin.

Si vous croyez encore que vous en saurez plus qu'eux en regardant le petit théâtre télévisuel ou en feuilletant les magazines, détrompez-vous. Nous sommes au même point qu'à la chute de l'Ancien régime: zero.

" 13 Juillet 1789: Dîné à table d'hôte avec sept officiers; de leur bouche, en ce moment si important, où la conversation est aussi libre que la presse, il n'en est pas sorti un mot dont j'eusse donné un fétu; ils n'ont abordé aucune question plus importante que celle d'un vêtement ou d'un petit chien".

Arthur Young - Voyage en France.

Béret vert

#016 - 2020 - La misère...

C'est plus ce que c'était. Aujourd'hui elle s'exprime avec des rodéos en moto-cross, des tirs de mortiers sur les forces de l'ordre et des jets de frigo depuis le septième étage, dans ses formes ludiques.

De mon temps on savait se tenir. Il est vrai que nous avions de quoi nous occuper: Actionner la pompe manuelle pour avoir de l'eau, froide, remplir le poêle de charbon, cultiver le jardin... Et travailler toute la journée, les trente-cinq heures n'existant pas, pas plus que nous ne prenions de vacances, et pas question le soir de regarder la télé: d'ailleurs nous n'en possedions pas. La lecture devint ma passion.

Remarquez personne ne se plaignait puisque d'année en année ça allait mieux. Je m'étonne que des types dont les parents ont quitté leur case en Afrique pour un HLM en banlieue soient à ce point vindicatifs.

Il faut se rappeler d'où l'on vient.

Béret vert

#017 - 2020 - Télé irréalité

Ce que les journalistes font le mieux c'est mentir. Ils ne rapportent plus les faits, ils commentent seulement ce qui les intéressent. La Pravda ne faisait pas mieux. Sur le web ce n'est pas brillant là non plus, depuis que les pouvoirs ont délégué aux GAFA la gestion de la censure, au cas où quelque chose leur échapperait.

D'ailleurs avec monsieur Macron et madame Avia vous n'avez que le droit d'aimer et pas de haïr, l'amour inconditionnel en quelque sorte.

"Ceux que tu ne peux pas aimer, crains-les." (Umberto Eco dans Le nom de la Rose). Ca me paraît infiniment plus sage que du Emmanuel Macron.

C'est donc tout naturellement que je crains Macron et sa clique.

Je vous invite en bas de cette page à consulter mes Liens amicaux, pendant qu'ils existent encore.

Béret vert

#018 - 2020 - Les esclaves Noirs de 2020

Le documentaire d'Arte TV sur les esclaves Noirs en Afrique d'aujourd'hui n'a pas fait grand bruit. Il est vrai qu'il était superficiel, les journalistes français étant assez fainéants, se contentant de survoler leur sujet. Ceci dit, agrémenté de témoignages d'esclaves maliens victimes de leurs maîtres Touaregs ou d'autres ethnies noires et de preuves filmées de Soudanais vendus comme les chameaux sur un marché du Caire en Egypte, il y a quatre ou cinq ans, il y avait de quoi alimenter la colère des associations antiracistes, mais cela aurait été oublier qu'elles ne sont qu'anti blanches.

Je ne remuerai pas le couteau dans la plaie du Camp du Bien plus longtemps en m'apitoyant sur le sort peu enviable des enfants nigérians esclaves au Congo, ni en m'étalant inconsidérément sur le triste sort des Pygmées "cannibalisés" par leurs voisins les plus proches. Il est vrai qu'il ne s'agirait que de gastronomie.

La focalisation sur les pauvres Noirs de France éternelles victimes des Blancs occulte le fait que certains d'entre eux réussissent brillamment ou vivent tout simplement paisiblement, et en définitive fera le germe d'une guerre raciale en France.

Béret vert

https://www.afrik.com/les-pygmees-victimes-des-soldats-cannibales

#013 - 2020 - Confinés à vie

Sous l'égide de Jean N Twenge, une étude conjointe de l'Université de Californie et du Michigan sur la génération Internet vient d'être publiée. Elle concerne les personnes nées entre 1995 et 2012 qui ont connu les écrans dés le berceau. Nous pourrions les appeler les flocons de neige et le constat est inquiétant.

Si l'on en croit cette étude qui a tout du sérieux requis dans le domaine de la psychologie, notamment en portant sur onze millions de cobayes, la nouvelle génération baptisée "Internet" fondrait à la moindre contrariété. Il ne faut pas généraliser mais ces petits êtres à la sensibilité exacerbée et aux relations sociales évanescentes comptent une proportion inédite de sujets favorables à la censure, qui considèrent les discours et les idées au moins aussi menaçants que les violences physiques: Normal, quand on est cloîtré devant son écran ou assigné à résidence sur le canapé. Pour le même motif leur vie sexuelle serait particulièrement pauvre et leurs aspirations professionnelles se réduiraient à rechercher la sécurité dans le travail.

Si vous pensiez que la dictature c'était des défilés en bottes cirées ou le goulag, détrompez-vous: Celle qui s'annonce sera faite de câlins, hashtags et sparadrap.

Béret vert

#014 - 2020 - Macron est fascinant

Les interviews de Macron à la presse internationale sont fascinantes, tellement le personnage se laisse aller à des demi- confidences. L'homme étrange à la tête de notre Nation et en charge de la faire disparaître vient de reconnaître le constat qu'ont fait tous les souverainistes, à savoir que l'Europe et l'Euro sont très avantageux pour l'Allemagne. Ce même constat a été formulé par Thierry Breton, le commissaire qui remplace le trotskiste Moscovici à Bruxelles. Il sonne comme un aveu, la dernière carte pour pousser l'Allemagne à une mutualisation des dettes, et qui est incompatible avec la Constitution allemande. Notons au passage qu' Emmanuel Macron comme ses prédécesseurs se sont assis sur la Constitution française.

Cet éclairage jette la lumière sur une interview qu'il a accordé AVANT son élection à la Présidence, durant laquelle il a déclaré avoir une Mission à remplir, tout en restant énigmatique sur son contenu, se contentant d'accompagner son regard d'un geste vers le ciel.

Persistant dans la voie qui désavantage la France depuis tant d'années, doit-il avoir une très bonne raison de le faire.

Emmanuel, étymologiquement le messager des dieux, sorti de nulle part au point d'avoir créé un faux parti de toute pièce, est l'acteur d'une pièce dont les auteurs demeurent dans l'ombre. Il serait intéressant d'aller regarder derrière le rideau.

Béret vert

#015 - 2020 - Socialisme pandémique

A l'unisson ou tour à tour ils implorent de l'aide: Air France, SNCF, les restaurateurs, les hôtels et maintenant les campings, Renault qui ne construit presque plus d'automobiles en France, le "monde" du spectacle, les intermittents qui se voient prolonger leurs vacances presque indéfiniment, la FNAC, Darty, les fleuristes, les producteurs de cidre - on attend les brasseurs un jour ou l'autre - les "soignants" (là c'est incontestable), les Corses, les producteurs de patates, les sans-papiers, les cafés, le secteur de la chaussure (on a moins marché dernièrement), les occupants de HLM, la liste à la Prévert s'allonge de jour en jour dans la presse.

Je voudrais juste faire remarquer une chose.

Demander à Paul d'aider Jacques, je trouve cela naturel quand les circonstances sont exceptionnelles.

Qu'on demande à Paul d'aider Jacques et à Jacques d'aider Paul, simultanément ça devient complètement farfelu, et c'est exactement ce qui est en train de se dérouler sous nos yeux.

Béret vert

#010 - 2020 - Touché, coulé

Confier sa vie à l'administration n'a jamais été une bonne idée.

Pays presque recordman des décès liés au covid19, hygiène douteuse dans les transports en commun, postiers aux abonnés absents, apparatchiks aux abois, élites retranchées dans leur résidence secondaire, économie à l'arrêt, gestion moyenâgeuse de l'épidémie et pour finir en beauté, porte-avion en rade.

Renoncer à son autonomie et à la liberté contre une illusion de sécurité n'est pas une bonne idée.

Béret vert

#011 - 2020 - J'hallucine

France 3 Lorraine: "Un hélicoptère traque les randonneurs dans les Vosges".

Ben oui: on ne peut pas traquer le randonneur dans les Vosges et le délinquant multirécidiviste en même temps.

Castaner qui n'avait pas de mots assez durs envers les gilets jaunes ne trouve que des excuses à l'agitation de la pègre en banlieue: "Ces tensions ne sont pas d'une gravité exceptionnelle [...] Les causes sont nombreuses, notamment le confinement".

A Amiens, le président du Tribunal souhaite "bonne chance" à deux cambrioleurs étrangers récidivistes avant de les relâcher. Certes, avec un peu de chance, ils ne se feront pas pincer la prochaine fois.

Béret vert

#012 - 2020 - Ils progressent

Le JT de France 2 consacre cinq précieuses minutes aux injures racistes de policiers à l'égard d'un délinquant qu'ils viennent de sauver de la noyade, et pas pour les en féliciter. Le lendemain, cinq secondes sur l'attentat islamiste commis par un certain monsieur Youssef X, ayant foncé en voiture sur deux motards de la police gravement blessés. Le journal n'a pas évoqué un "déséquilibré": c'est un progrès notable.

Le grand quotidien moribond du nord-ouest fait sa Une avec un immense (c'est le mot) portrait du leader de la CGT, Ph. Martinez, l'homme qui veut achever les entreprises en difficulté en interdisant les licenciements et ainsi détruire au plus vite une économie française à l'agonie. Que le triste sire ait le gîte et le couvert au sein de cette presse déplorable en instance de mort s'avère être un autre indice des progrès en cours.

Béret vert

#04 - 2020 - La bouche du Diable

La date du 17 mars 2020 restera peut-être dans les annales de l'Histoire, comme un des plus grands mensonges de notre temps.

La ministre de la Santé Agnès Buzyn savait, elle n'a rien dit. Ou plutôt elle a menti, déclaré en janvier que le virus venu de Chine ne frappait pas à notre porte alors qu'elle anticipait - secrètement - des milliers de morts en France et que Macron invitait les Français à aller danser.

Qu'est-ce qui la pousse à pareil aveu aujourd'hui ? Cette question ouvre une abîme... mais c'est secondaire, puisqu'il est déjà trop tard. Le Diable est le père du mensonge et le mensonge un des péchés capitaux. Nul besoin d'avoir l'esprit religieux ou de "croire" pour entendre ses potentiels ravages.

Le 17 mars, les masques sont tombés. Ironie de l'Histoire, nous en manquons cruellement contre l'épidémie. Avec plus de mille milliards d'impôts chaque année, il n'y a pas un centime pour les masques. Par contre vous êtes autorisé à sortir dans la rue muni d'un "papier" attestant que vous allez promener votre chien: N'oubliez pas le chien.

Béret vert

#05 - 2020 - Coronavirus vous informe

Coronavirus vous informe: Le réel est de retour.

Ce qui tue les Français le plus sûrement sont le narcissisme et l’esprit idéologique mêlés. Convaincus que le virus (chinois) s’arrêterait à la frontière (nous sommes les meilleurs) et dans le même temps (dissonance cognitive) que les frontières n’arrêtent pas les virus (ne pas faire le jeu de qui vous savez).

Béret vert

#06 - 2020 - Hypothèses pour le futur - N°1

Le choc économique sera tel que plus personne ne va verser dans le tiers-mondisme larmoyant. Le somnambulisme n'est possible que dans une société de confort, il ne le sera plus dans celle post-covid 19. Quand le porte monnaie est vide les pique assiettes ne sont pas les bienvenus .

Toutes les tartufferies c'était en option, nous allons avoir besoin de tracteurs plus que de voitures qui parlent, et ce sera la même chose pour le supplément d'âme .

Béret vert

O Style